ATTENTION, Variance!


La Variance, c’est quoi?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, retenez une chose: la Variance est un des principes fondateur de mon système de jeu, et je le pense, de tout système de jeux viable et efficace!

A lui seul, il permet de mieux cerner le comportement des phénomènes aléatoires, et dans le cas qui nous intéresse, des sorties de Roulette.

 

D’après Wikipédia :

« La variance indique de quelle manière la série  statistique ou la variable aléatoire se disperse autour de sa moyenne ou de son espérance. »

 

Illustrons ce phénomène en observant la chance sixain :

La fréquence d’apparition moyenne d’un sixain est de 1 tous les 6 tours.

Dans la pratique, si vous analysez n’importe quelle permanence de jeu, et que vous notez les fréquences d’apparitions de n’importe quel sixain, vous remarquerez  que :

– un même sixain peut sortir plusieurs fois d’affilé (voir 3 ou 4 apparitions d’un même sixain  sur 6 tours d’affilé, n’est pas rare)

– un même sixain peut être absent pendant plusieurs dizaines de tours d’affilé.

 

Imaginons que notre méthode de jeu est la suivante,

-> jeu à masse égale  sur un sixain pendant 6 tours max :

 

TOUR MISE PERTE BENEFICE
1 1 -1 5
2 1 -2 4
3 1 -3 3
4 1 -4 2
5 1 -5 1
6 1 -6 0

 

Si je joue cette méthode en continu :

Sur certaines périodes, le sixain misé sortira de manière beaucoup plus rapprochée que 6 tours. Ces périodes nous seront favorables, et l’on gagnera des jetons.

Sur d’autres périodes, ce même sixain sortira avec de gros écarts, bien au-delà de 6 tours.
Ces périodes nous seront défavorables, et l’on perdra des jetons.

 

Au final, les variations des fréquences de sorties de notre sixain se compenseront, et la moyenne de ces fréquences  approchera de 6 sur le long terme.

En gros, la proportion de jetons perdus (-6 jetons par perte) et de jetons gagnés (entre 0 et 5 jetons par gain), s’équilibrera sur le long terme (voir LA LOI DES GRANDS NOMBRES).

1 perte = -6

1 gain = 2,5 (en moyenne)

Cela veut dire qu’en moyenne, notre méthode gagnera 2,4 fois plus qu’elle ne perdra (6/2,5), pour des résultats qui tendront vers 0 (pas de bénéfice, pas de pertes)

 

Mais rappellez-vous… le zero  me fera perdre 1 mise tous les 36 tours en moyenne (à cause de l’ESPERANCE NEGATIVE)

 

Finalement, je dirais que la variance  fait tendre nos bénéfices vers zero, tandis que  l’espérance négative nous fait descendre en dessous.

 

Concrètement, quelque-soit la méthode utilisée, le hasard finira toujours par vous surprendre au coin de la rue, pour récupérer votre avantage en jetons.

Vous n’y pouvez rien, ce principe est intrinsèque aux phénomènes aléatoires, il faut en être conscient, et l’accepter.

Lorsque l’on y réfléchit un peu, c’est incroyable le hasard : des phénomènes purement aléatoires qui composent entre eux, de manière à s’équilibrer sur le court, moyen ou long terme…

Dur de savoir quand, mais les choses finissent toujours par s’équilibrer !

 

Bien entendu, ce principe de variance concerne toutes les chances de la Roulette, pas seulement les sixains !

Faites-vous le tatouer

La variance, c’est LE principe, que tout joueur se doit de comprendre, et d’accepter !

Même la meilleure méthode du monde, celle que vous avez achetée 5000 euros, ne pourra y résister sur le long terme.

Sachez que j’ai testé et analysé des dizaines de méthodes, sur des milliers de tirages enregistrés pendant mes sessions de jeux, et les résultats sont là, probants.

Lorsque j’ai découvert la variance, j’ai enfin pu faire le parallèle entre ce que j’observais, et un phénomène mathématique reconnu.

Cela m’a énormément aidé, car j’ai pu mettre en place un système de jeu efficace, prenant en compte ce paramètre fondateur.

 

Dans la pratique…

Dans les lignes qui suivent, je vous présente concrètement l’influence de la variance sur une de mes méthodes de jeu, nommée « M0 ».

Il s’agit de mes résultats personnels, et donc réels,  sur 4 mois de jeux.

 

Infos :

La méthode M0 se joue en montante sur 4 tours.

A partir du 5e tour, c’est une perte.

Vous allez le découvrir, j’utilise un indicateur de performances pour chacune de mes méthodes (RATIO).

Dans mon e-book « »,  j’explique son utilité, et comment le calculer.

Sur les schémas suivants, vous retrouvez:

– en bleu, les jeux où ma méthode gagne, avec un écart de 4 tours maximum.

– en rouge, les jeux où ma méthode perd, avec un écart au-delà de 4 tours de jeu.

 

 

Le 1er mois, la méthode fonctionne au TOP !

Le 2e mois, la méthode fonctionne toujours, nous sommes de nouveau bénéficiaire.

Le 3e mois est déficitaire. La 3e perte aurait pu être considérée comme un STOP  mais j’ai souhaité continuer à jouer dessus. Résultat,  5 pertes. La dernière perte a fait déclic et j’ai arrêté de jouer cette méthode. A l’époque, je n’avais pas conscience du facteur variance, et j’ai cru que ma méthode était… périmée^^.

Près d’un an plus tard, j’ai retesté la méthode sur un 4e mois de jeu : les résultats sont là : ma méthode n’est pas périmée du tout, ouf !

Au final, le bénéfice réel que j’ai  généré avec « M0 » s’élève à  412 pièces.

En utilisant de bons “STOP”, (adaptés aux phénomènes de variance), il est possible de gagner davantage de jetons encore.

 

En fonction de la qualité de votre méthode, de la montante effectuée ; les périodes de gains seront plus ou moins longues, et les périodes de pertes plus ou moins régulières, mais quoi qu’il en soit…

 

…vous n’échapperez pas à la VARIANCE 😉